J’ai créé ce blog il y a peu et voudrais remercier ceux qui ont la gentillesse de me lire .

Ce blog est pour moi l’occasion de dénoncer ce que je considère comme la dérive du monde de la santé. J’ai une vision assez pessimiste de l’avenir où aujourd’hui la volonté de profit est partout même là où on ne devrait pas la trouver : le soin.

A quelques heures du changement d’année et puisque que la fin du monde n’est pas encore pour cette fois; je voudrais annoncer un avenir radieux et optimiste. En effet, j’ai pu lire que notre terre est sérieusement menacé par quelque chose d’extraterrestre   au plus tôt dans 400 ans et au plus tard dans environ 5 milliards d’années. Donc même si certain nous annonce des progrès en matière de santé fantastique, nous avons de quoi voir venir !

Oui, je voudrais vous dire que notre avenir sera celui que nous en feront.

En effet, tout n’est que représentation et donc tout n’est que ce que nous en faisons.

Certain me diront qu’il vaut mieux être riche et en bonne santé que pauvre et malade . Certes, mais en y réfléchissant bien , vous savez que certain vivent mieux le fait d’être pauvre et malade que riche et en bonne santé . Alors cela tient à quoi ? A nous même , bien sûr.

C’est pour cela que Pindare disait : « Devient ce que tu es » .

Soyez vous même. Ayez confiance en vous . Ne vous laisser pas dicter ce que vous êtes par qui que se soit . Les conseilleurs ne sont pas les payeurs . Soyez lucide, ayez confiance en votre bon sens . Ne vous laissez pas terroriser par ceux qui veulent vous vendre des vaccins, des bilans , de la prévention ou tout autre chose.

Comme dirait Edgar Morin :

« Il vaut mieux rajouter de la vie à ses jours que des jours à sa vie »

PS : Une illustration du fait que la vie n’est que représentation ( merci au confrère qui m’a fait découvrir cette planche)

La grille

 

2 commentaires

  1. C’était le quart d’heure de philosophie. Cela dit très gentiment car j’étale parfois mes états d’âme aussi.
    On pourrait sans conteste dépenser moins pour sa santé et pourtant aller mieux, traiter son corps comme on traite sa voiture, quand ça roule, on fait aller.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.