Le professeur Floret est le président du Comité Technique des Vaccinations ( CTV ) qui dépend du Haut Conseil de la Santé Publique ( HCSP ) dont le directeur est le professeur Roger Salamon.

L’ APM qui est une agence de presse spécialisée dans le monde médical, dans une de ses dernières dépêches écrivait ceci :

« PARIS, 3 juillet 2015 (APM) – Le directeur du Haut conseil de la santé publique (HCSP) et le directeur du Comité technique des vaccinations (CTV) ont qualifié le rapport du centre régional de pharmacovigilance de Tours, portant notamment sur deux décès associés aux vaccins contre les infections à rotavirus, de rapport « à charge contre la vaccination rotavirus », dans un courrier adressé en juin notamment au directeur général de la santé (DGS), Benoît Vallet, et consulté par l’APM… » Plus »

Dans un précédent billet j’évoquais un vaccin recommandé responsable de décès de nourrisson.

Ce vaccin n’est plus recommandé.

Le HCSP vent de faire paraître un nouvel avis qui ne recommande plus ce vaccin.

La ministre s’empressait peu de temps après la « découverte » des décès suivant cette vaccination d’expliquer que la balance bénéfice/risque restait favorable. Je ne l’ai pas entendu prendre en compte ce nouvel avis .

Cette non recommandation est logique . Mais pourquoi alors ce vaccin a-t-il été recommandé en 2013 alors qu’il ne l’était pas en 2010 ? Les effets secondaires graves étaient déjà connus et à part une médiatisation récente de ceux-ci, il n’y a rien eu de nouveau. Pourquoi ces revirements soudain ?

J’ai une réponse à ces questions . Vous avez peut être la même que moi .

Les médias se sont fait largement l’écho de la révélation de 2 cas mortels après vaccination contre la gastro-entérite par Rotarix® et Rota Teq®.

 

Cette exemple montre, s’il en était besoin que tout traitement ( et la vaccination en est un ) expose à des risques .

Il faut donc peser le pour et le contre ce que l’on appelle la balance bénéfice/risque. Plus »

Il y a quelques jours j’ai été intrigué par un message d’infovac qui rappelait que le Haut Conseil de Santé Publique recommandait la vaccination des nourrissons contre les infections à rotavirus.

Un nouveau vaccin pour les « touts petits » , encore un de plus  ! Je trouve personnellement que nos « touts petits » subissent beaucoup de vaccinations. Il y en a d’utiles , mais beaucoup d’inutiles . De plus ce que les parents ne savent pas , car « on » les rassure en leurs disant que tous les vaccins sont sûrs, c’est que les études cliniques qui testent les vaccins sont minimalistes. J’entends par minimaliste, le fait que les vaccins sont testés sur un nombre faible de patients et que les effets secondaires sont très sous évalués quand ils ne sont pas niés. Plus »