Mercredi 26 août 2015, un manifeste de 30 personnalités médicales et scientifiques dénonçait le comportement non éthique du groupe pharmaceutique français SERVIER et demandait aux médecins de reconsidérer leurs partenariats avec ce groupe pharmaceutique.

J’ai lu ce manifeste et analysé les 30 premiers signataires. Plus »

Ce n’est plus un secret pour personne que des éléments constitutifs de la réalité de l’humain vivant sont devenus par la puissance du marketing des firmes pharmaceutiques des maladies qu’il faut soigner.

Inventer des maladies pour vendre des médicaments est peu « connu » chez nous. Les anglo-saxons parlent de « disease mongering ».

L’exemple ancien le plus caractéristique est la ménopause. Ce phénomène physiologique naturel est devenue une maladie à traiter quand est apparu le traitement substitutif hormonal. Il est un peu tombé en désuétude actuellement. Plus »

Madame la Ministre de la Santé

Vous annoncez dans un entretien au journal Le Parisien daté du 1er août 2015, un grand débat national sur la vaccination (1).

Vous souhaitez: « que s’engage un débat public sur le sujet. Les modalités restent à fixer, mais il est capital qu’il y ait des échanges et des réponses aux questions des citoyens, dans une complète transparence. Ne rien cacher est la meilleure manière de combattre ceux qui jouent sur des peurs scientifiquement infondées. » Plus »

La journée mondiale des hépatites vient d’avoir lieu.

Depuis plusieurs mois, l’hépatite C est sous les « feux des projecteurs » de l’actualité par l’arrivée sur le marché d’un médicament antiviral qui « guérirait » l’hépatite C . Il en a beaucoup été question dans les médias du fait du prix « hors norme » de ce traitement : le Solvadi. Beaucoup de voix se sont élevées pour dénoncer un tel prix. Peu ont mis en doute l’intérêt véritable de ce traitement qui a été promus par des sommités médicales très proches des laboratoires. Les plus critiques ont été Médiapart  ou encore le Formindep. Plus »

Cette affirmation fait suite à ce que j’ai pu lire dernièrement dans la presse : la grippe est devenue un problème politique. Ce n’est donc plus un problème médical puisqu’il est politique.

Qui a déjà vu un politique s’inquiéter d’appendicite ?

Plus »

Le buzz concernant l’effet potentiellement mortel du paracétamol ( Doliprane et autres noms : 93 en tout semble-t-il !!!) pris sur le long terme, ne pouvait pas m’échapper.

Tout est parti d’un reportage sur la télévision publique qui faisait référence à une étude récente . Plus »

Dans son journal : le Quotidien du Médecin , le Dr Gérard Kouchner écrit le 25/02/2015 une très belle phrase :

« Une grande leçon : il est essentiel d’écouter le patient, il arrive que lui seul sache que quelque chose ne va pas dans la chaîne de soins . Il faut donc, à tout instant, lui donner la possibilité d’appeler « au secours » parfois par ­dessus ses soignants ». Plus »

L’information d’une poussée de rougeole dans le parc Disney aux États Unis relance l’incitation à la vaccination et son corollaire : peur, stigmatisation , responsabilité des anti-vaccinalistes .

Dès qu’il est question de vaccins, la raison est absente, ne subsiste que le discours pro-vaccinaliste sans aucune concession ni réflexion : tous les vaccins sont utiles . « Circuler il n’y a rien à voir ». Plus »

Sous ce titre provocateur , il y a la découverte de la campagne Movember.

Jaloux d’Octobre Rose, des hommes ont créé Movember pour sensibiliser contre les cancers masculins  . En pointillé il y a le dépistage du cancer de la prostate par PSA que ces « mâles » veulent mettre en parallèle du dépistage du cancer du sein par mammographie. Plus »

Il est facile de suivre les rebondissements quasi quotidiens grâce à mon confrère journaliste Jean Yves Nau qui relate l’actualité médicale sur son blog .

Il relate l’actualité médicale non sur le versant scientifique mais sur le versant médiatique.

Ainsi j’ai appris avec quelle insistance la problématique des médicaments expérimentaux est sur le devant de la scène. Plus »