Je voudrais faire suite à mon dernier article et au commentaire de mon confrère néphrologue .

Cette étude ( SPRINT) est en effet une étude importante. 10000 personnes dans l’étude ( et non 1000 comme je l’ai écrit peut être sous l’influence d’une dissonance cognitive ) est en effet un nombre important.

Plus »

Il est une question qui revient souvent dans le milieu médical, celle du traitement des maladies chroniques. Si traiter l’ hypertension artérielle fait consensus depuis pas mal d’années, celle de l’intensité du traitement elle, fait débat. Ainsi, les « normes » ont évolué au cours du temps. La maladie hypertensive et donc le niveau à partir duquel il faut la traiter, est resté pendant longtemps ( et encore en partie aujourd’hui ) : 160/90. Plus »

Je voudrais revenir sur un élément que j’évoquais dans mon précédent billet : les statines ( médicaments qui font baisser le cholestérol ) et le diabète.

 

Les statines sont très largement prescrites à un nombre considérable de patients car elles protégeraient le cœur d’événements cardiovasculaires graves comme l’infarctus.

Cet effet serait directement lié au fait que le cholestérol boucherait les artères.

On nous explique depuis pas mal d’années que si il y a bien une preuve irréfutable en médecine c’est bien l’intérêt des statines.

D’ailleurs il est peu probable qu’après une consultation chez un cardiologue vous ne sortiez pas avec la prescription d’une statine sous le prétexte de protéger votre cœur.

 

Cependant cette classe de médicament fait l’objet depuis pas mal d’années de suspicion quand à la réalité d’un bénéfice quasi “miraculeux”.

Ainsi le Dr De Lorgeril se bat depuis longtemps pour faire entendre sa voix. Plus »

Nous croyons plus ce que nous ne voyons pas que ce que nous voyons .

 

Une grande partie des résultats de l’action d’un médecin aujourd’hui est invisible. Il ne voit pas l’effet de sa prescription comme il peut le voir quand il prescrit un antibiotique dans une maladie d’origine bactérienne . Dans ce cas les symptômes à l’origine de la prescription disparaissent rapidement .

Plus »

Martine Bronner écrivait dans son dernier article sur son blog :

« Les recommandations scientifiques institutionnelles ne sont pas fiables. » Plus »

Il est facile de suivre les rebondissements quasi quotidiens grâce à mon confrère journaliste Jean Yves Nau qui relate l’actualité médicale sur son blog .

Il relate l’actualité médicale non sur le versant scientifique mais sur le versant médiatique.

Ainsi j’ai appris avec quelle insistance la problématique des médicaments expérimentaux est sur le devant de la scène. Plus »

J’ai critiqué la position du Pr Vallancien qui nous délivre régulièrement sur son blog La Vérité sur le monde de la médecine.

Le Pr Vallancien détient La Vérité et l’expose de façon péremptoire .

Il exprime La Vérité dans tous les domaines de la médecine et récemment sur la problématique du vaccin Gardasil. De la part d’un urologue , je trouve cela intéressant !

Comment peut-il ainsi affirmer sa vérité sans le moindre doute ? Comment peut-il demander des sanctions pour ceux qui mettent en doute ce qu’il exprime? Plus »

Dans les commentaires de son dernier article  le Pr Vallancien est interpellé par un confrère généraliste.

Je retranscris l’échange :

Cher Professeur,

Apparemment vous aviez effectivement toute votre place à cette inauguration :
http://www.formindep.org/Le-LEEM-inaugure-une-permanence-au.html
Il ne vous suffit plus de servir le discours des firmes, il faut que vous appeliez à la sanction de ceux qui vous déplaisent.
La démocratie est en marche mais c’est la marche arrière… Plus »

Dans le dernier article sur son blog publié le 1er avril ( non ce n’est pas un poisson) le Pr Vallancien écrit ceci : « Existe–il des poursuites possibles envers ceux qui colportent ce genre d’informations gratuites ? »

Après la sanction des Pr Even et Debré par le conseil de l’ordre des médecins sous prétexte de non confraternité, un professeur d’urologie, leader d’opinion , s’interroge sur la façon de sanctionner les médecins signataires de la pétition demandant une information transparente sur le vaccin Gardasil. Plus »

Vous avez sans doute aperçu il y a quelque temps dans l’actualité la sortie d’une étude canadienne qui a étudié sur plus de 20 ans l’efficacité de la mammographie de dépistage . Il y avait eu peu de temps avant , une société médicale  Suisse qui déconseillait  la mammographie de dépistage alors que chez nous on la renforçait.

Certain de mes confrères se sont réjouis. Une preuve de plus que la mammographie de dépistage ne servait à rien .Les choses allaient obligatoirement bouger. C’était aller vraiment trop vite en besogne . Plus »