Sur son blog Luc Perino écrit un papier sur le dépistage du cancer du sein par mammographie. Le mois d’octobre se prête bien à la publication de ce type de papier .

Il prend le parti de fournir ce qu’il appelle une « information éclairée » . C’est à dire qu’il présente « dos à dos » les partisans de ce dépistage et les opposants.

Il fourni donc, d’après lui, l’information juste pour permettre à chaque femme de se déterminer.

Qui pourrait ne pas être d’accord avec « une information éclairée » ? Personne, bien évidemment. Plus »

A la veille du lancement d’Octobre Rose , je voudrais rappeler une réalité: le dépistage du cancer du sein ne sauve pas de vie mais en détruit certaine.

Marcelle m’a appelé.

Elle est seule. Elle se sent mal, angoissée . Elle subit actuellement la radiothérapie. Plus »

Les services marketing du laboratoire Meck et GSK viennent d’engager Michael Douglas pour la promotion de leurs vaccins contre le virus HPV .

Je vous avais déjà alerté sur ces vaccins.

Vous ne croyez pas cette information? Lisez le lien suivant : Les maladies du HPV, le virus du sexe oral Plus »

Aujourd’hui  les prémices de la promotion de la mammographie  pointent leur nez comme chaque année à la même époque, Octobre Rose oblige.

Comme chaque année depuis maintenant pas mal de temps le marketing en faveur de la mammographie de dépistage va « fleurir » dans nos médias « autistes ». Je voudrai juste retransmettre ce que la fondation Cochrane française a écrit à ce sujet : Plus »

J’ai fait la connaissance de marcelle, 55 ans , il y a quelques semaines .

C’était la première fois que je la voyais et elle avait choisi de venir me consulter .

Dès qu’elle s’est assise, j’ai immédiatement remarqué sa tristesse. Les patients qui viennent consulter quand ils sont malades n’ont pas cette expression . Comme à chaque consultation, j’ai prononcé ma phrase d’introduction : « en quoi puis-je vous être utile ? » Ses premiers mots ont été assez confus au point que pendant quelques instants, je n’ai pas compris la raison de sa consultation. Mais rapidement elle a prononcé le mot « mammographie ». J’ai donc compris et pris la direction de l’entretien. Plus »

En lisant l’article sur comment surveiller ses carotides je me suis fait la réflexion qu’il y a confusion entre prévention et dépistage .

Je ne commenterai pas l’article qui comme souvent mélange des choses justes avec des affirmations péremptoires au mieux incertaines au pire fausses .

Mon propos est la confusion entretenue dans l’esprit de tout un chacun entre le dépistage et la prévention. Faire du dépistage n’est pas faire de la prévention . Plus »

Mars est le mois du dépistage du cancer du colon.

Le slogan que ses promoteurs ont trouvé est Mars Bleu  . Bientôt, chaque mois aura une couleur pour la promotion du dépistage d’un cancer d’un organe différent . Bientôt un mois Orange pour le dépistage du cancer du poumon ? Vous croyez que je plaisante ? Pas tout à fait car la promotion du dépistage du cancer du poumon « pointe son nez » . De nombreux articles « scientifiques » en ce sens sont parus récemment . Plus »

Bonjour

Les discussions des défenseurs et des adversaires de telle ou telle chose sont monnaies courantes. Ainsi, dans notre vie de tous les jours nous sommes confrontés quotidiennement à des discussions plus ou moins vives à propos de tout type de sujet. Il y a les « pour » , il y a les « contre » et en fonction du sujet , la « discussion » peut devenir très vive au point même que les interlocuteurs en arrivent parfois à des propos insultants .  Chacun d’entre nous a dans sa vie vécu ce genre de choses. Il arrive même que les positions deviennent inconciliables et que les interlocuteurs rompent toutes discussions entre eux et parfois dramatiquement à vie . Plus »

Je vous propose l’analyse de l’article suivant :

http://sante.lefigaro.fr/actualite/2012/10/16/19299-comment-savoir-si-cancer-prostate-est-agressif

Tout d’abord le titre est accrocheur : « comment savoir si un cancer de la prostate est agressif » . Il pourrait se résumer en : Vais-je mourir de mon cancer de la prostate ?

D’entrée, c’est assez angoissant pour un homme à qui on a découvert un cancer de la prostate et qui veut savoir si celui-ci est grave ou non . En effet, ce titre présuppose que la découverte du cancer est faite .

«  PSA, biopsie, score de Gleason Les urologues disposent de nombreux outils pour détecter et surveiller ce type de tumeur …. »

Ce qui est important ici c’est le terme détecter , il suggère que l’on fait un acte de détection et non de diagnostic. Détection: action de découvrir, de mettre à découvert, révélation. Plus »