Si vous ne le savez pas, sachez que le Pr JOYEUX s’est vu annulé sa radiation de l’ordre des médecins .

 

 

Cette décision de la chambre disciplinaire nationale de l’Ordre des Médecins est surprenante. Ce fait n’est en effet pas banal.

Il faut rappeler que le Conseil de l’Ordre National des médecins s’est positionné clairement, très tôt, comme soutien de la vaccination et de l’obligation décidée par la ministre de la santé.

Ainsi en annulant la radiation du Pr JOYEUX considéré par beaucoup comme un antivaccinaliste notoire, radiation décidé par un comité département soutenue par les dirigeants de l’ordre national, la chambre disciplinaire a fait preuve d’une rare indépendance.

 

 

 

Quelque soit ce que l’on peut penser du Pr JOYEUX et je ne fais pas partie de ses soutiens je tiens à l’affirmer, il est clair que les pétitions dont il s’est fait le porte parole et le signataire ne comportaient pas ce pour quoi il était accusé, condamné et sanctionné. Ces pétitions n’étaient pas comme beaucoup l’ont affirmé, contre les vaccins. Le dire et l’écrire est de l’interprétation et de l’amalgame à propos du personnage et de nombre de ses positions; et non une lecture factuelle de ces pétitions.

Il est heureux que la chambre disciplinaire d’appel se soit concentrée sur les faits et non l’interprétation que beaucoup en ont fait.

Car aujourd’hui travestir les faits et les interpréter dans le sens de ce que l’on croit est la règle. Le Pr JOYEUX d’ailleurs, n’y déroge pas lui aussi en affirmant « Je ne suis pas du tout radié, je n’ai pas de blâme. Ça veut dire quoi? Ça veut dire que j’ai raison! ». En effet cette décision ne lui donne pas raison, elle signifie juste que les éléments mis en avant pour le condamner n’étaient pas de nature à le faire.

De la même façon, ceux qui soutenait la radiation du Pr JOYEUX, et qui voit dans le pourvois en cassation de Conseil de l’Ordre National, la volonté de contester les positions antivaccinalistes du Pr JOYEUX, ne font qu’interpréter les faits dans le sens de leur croyance. En effet, il n’y a pas appel de la décision mais présentation en cassation. Or le tribunal qui juge en cassation ne juge pas sur la fond du dossier mais sur la forme. En d’autre terme, le tribunal ne va juger que sur le fait que le droit a été respecté dans la forme et non rejuger des motifs de la condamnation de son annulation.

A ce propos que penser de l’Ordre des Médecins qui « porte plainte » contre sa propre juridiction. C’est pour le moins « hallucinant ». Imagine-t-on, par exemple,  un organisme du gouvernement annuler une des décisions de celui-ci et ensuite le gouvernement porter plainte contre une de ses propres structures.

Peu semble surpris de cet état de fait.

 

 

Et que penser du coup de gueule du médecin français sans doute le plus médiatique, j’ai nommé le Dr CYMES. Il affirme devant les caméras de l’émission qu’il anime: « Être médecin, Monsieur Joyeux, c’est être responsable ». Je suis complètement d’accord avec lui mais je crois que la responsabilité il devrait, avant de vouloir faire la leçon au Pr JOYEUX, se l’attribuer à lui-même. En effet, il semble avoir oublié qu’il y a quelques années il s’est fait le chantre du dépistage du cancer de la prostate en lançant une campagne d’affichage pour le moins originale. Or déjà à cette époque, les études indépendantes, qui l’ont confirmé depuis, montraient que le dépistage du cancer de la prostate faisait « plus de mal que de bien ». Ce dépistage, qui continue à être proposé encore aujourd’hui par de nombreux médecins à la suite du Dr CYMES, est responsable d’incontinence et d’impuissance chez les hommes qui s’y soumettent,  au point que l’HAS dont nous savons la lenteur dans sa prise de décision ne recommandait pas le dépistage et cela des 2012. Donc oui Mr CYMES être médecin c’est être responsable et nous attendons donc de vous que vous expliquiez que vous vous être trompé en 2011 en médiatisant une campagne de promotion de dépistage du cancer de la prostate. Or vous ne l’avez jamais fait. Et pour vous paraphraser, tous les patients qui sont devenus incontinents et impuissants en suivant vos conseils médiatiques pourraient vous demander des comptes car être médecin Mr CYMES, c’est être responsable.

 

 

Enfin, pour terminer, je voudrais vous faire prendre connaissance de ce qu’à dit un confrère étranger , John Ioannidis:

« In most developed countries and clearly in the US, we’re just spending so much and we’re wasting so much that healthcare is one of the leading public dangers for health….. I think at some point we need to fight against medicine. »

Cela pourrait se traduire ainsi :

« Dans la plupart des pays développés et clairement aux États-Unis, nous dépensons tellement et nous gaspillons tellement que les soins de santé sont l’un des principaux dangers pour la santé publique … Je pense qu’à un moment donné nous devons nous battre contre la science médicale qui consiste à donner des médicaments« .

Que croyez vous qui pourrait arriver à ce médecin s’il était français?

Que lui arriverait-il après avoir affirmé que les soins en santé sont un danger important et qu’il est important de lutter contre la prescription de médicaments?

En mettant en perspective les ennuis du Pr JOYEUX avec l’Ordre des médecins, il est plus que probable que ce médecin risquerait la radiation!

 

PS : mise à jour du 30/06/2018

« Les six académies, dans leur devoir de protection de la santé des populations, déclarent solennellement que la liberté d’expression a des limites et qu’elle n’excuse en rien les allégations irresponsables de certains professionnels de santé »

La liberté d’expression a des limites !Oui mais qui décident de ce qui peut se dire ou ne pas se dire? Qui décide de la « vérité » et des « mensonges »? Les autorités autoproclamées sans doute, les académies?

Que viennent faire l’académie de l’agriculture de France ou celle de chirurgie dentaire dans cette histoire de vaccination?

Cela ne les empêchent pas, malgré tout,  de signer cette dénonciation du Pr JOYEUX.

Tout cela me donne l’impression comme d’un parfum d’inquisition!

 

 

 

13 commentaires

  1. Alors que le droit reconnaît au citoyen le choix de se faire vacciner ou non, une fois informé, comment qualifier l’obligation vaccinale assortie des mesures de poursuite envers les parents et de refus des enfants en crèche ou à l’école?
    Le professeur Joyeux représente le bon sens et la mesure, ce qu’apprécient beaucoup de parents qui Veulent juste protéger leurs enfants contre des effets délétères de vaccins en appliquant le principe de précaution.
    Ceux qui prônent cette obligation vaccinale ont gravement interféré dans la relation de confiance médecin/patient, engendrant de profonds doutes sur la compétence de son médecin.

    • Je suis parfaitement d’accord avec vous.
      Cette histoire est encore un mauvais coup pour la relation médecin/malade.
      Le fossé va se creuser un peu plus.

  2. Le problème est qu’il existe toute une propagande spécifique à l’aluminium vaccinal et qui est détaillée de manière extrêmement précise par Marc Girard dans 2 articles (articles dont la teneur est soigneusement ignoré par les Gherardi, Joyeux and Co). Le savoir permet d’avoir une tout autre vision sur la réhabilitation médiatique dudit professeur… Marc Girard explique très clairement en quoi la myofasciite à macrophage est surtout un concept pour éviter de comprendre que les gens victimes de ce syndrome ont été exposés au vaccin hépatite B.

    Même sans ça, j’ai assez vu et entendu comment les Fischer et Buzyn ne sont jamais gênées pour répondre à la pseudo « polémique » autour de l’aluminium vaccinal. J’ai assez lu d’interviews de E3M ou Joyeux dans lesquels, alors même que la menace d’élargissement des obligations vaccinales devenait de plus en plus évidente, le seul problème qui les préoccupait était L’ALUMINIUM.

    E3M, Joyeux, Gherardi n’ont jamais osé s’attaquer frontalement à l’obligation vaccinale, et s’ils le font (Joyeux l’a fait parfois) c’est pour revenir immédiatement sur l’aluminium.

    La propagande consistant à réhabiliter Joyeux est dans la droite ligne de ce qui a déjà été fait depuis plusieurs années.

    Plutôt que de médiatiser quelqu’un qui demande que l’on se penche sur les causes profondes qui ont menés à la mise en place d’une nouvelle politique vaccinale évolutive et multi-contraignante, autant médiatiser d’inoffensifs professeurs qui ne risquent pas de « pousser le bouchon trop loin » au risque d’amener le citoyen de base à une prise de conscience politique concernant le statut dégradant auquel son gouvernement est en train de le contraindre.

  3. La radiation n’a pas été décidée au niveau départemental mais régional, siège de la première instance.
    La chambre nationale est totalement indépendante de l’Ordre national et son président est un Conseiller d’Etat. Il lui est donc très facile de faire preuve d’indépendance !

    • Facile d’être indépendant ? Il n’est jamais facile d’être indépendant. Pour cette institution comme pour les autres.

      C’est votre opinion, mais vous ne devez pas vivre dans le même monde que moi ou que nous.
      Aujourd’hui gare à celui qui sort de la « norme ».
      Gare à celui qui garde son indépendance d’esprit et l’exprime.
      J’ai vécu personnellement les conséquences d’une indépendance d’esprit.
      Que dire des lanceurs d’alerte poursuivis.
      Des médecins poursuivis car ils ne prescrivent pas en génériques, qui font trop d’arrêts de la maladie, une expression facile de leur indépendance sans doute?
      Non l’indépendance est poursuivie, condamnée, et en cela nos opinions et sans doute notre vécu sur le sujet divergent.
      Il n’est jamais facile d’être indépendant.

  4. Joyeux est le pseudo-opposant médiatique dont le système a besoin pour empêcher le citoyen de conscientiser les menaces que l’obligation vaccinale fait peser sur ses droits les plus fondamentaux.

    Joyeux est le type qui mène des actions figées dans le passé, comme si l’élargissement des obligations vaccinales n’avait jamais eu lieu au 1er janvier 2018. Le meilleur exemple de cette action étant celle menée auprès du conseil d’État alors même que la menace d’élargissement des obligations vaccinales n’avait jamais été aussi nette après la publication du rapport Fischer en décembre 2016.

    Joyeux est aussi le gars qui ramène toute la problématique vaccinale (qui est celle de médicaments dont l’ensemble du processus d’évaluations est défectueux) à la problématique aluminique (et à celle de cette fameuse « myofasciite à macrophage » dont l’existence concrète est niée par Marc Girard).

    Il fallait réhabiliter Joyeux pour qu’il poursuive sont travail visant à empêcher le citoyen de conscientiser que la politique vaccinale va évoluer pour 2019…

    • Le Pr JOYEUX n’est pas le sujet.

      Le sujet c’est la « police de la pensée » où des « autorités » disent ce qu’il faut penser et dire ou plutôt ce qu’il est interdit de penser et d’exprimer.
      https://jeanyvesnau.com/2018/06/29/vaccinations-et-liberte-dexpression-six-academies-menacent-le-pr-henri-joyeux/

      De plus, avoir des médecins médiatiques loin d’être « irréprochables » ( doux euphémisme) qui se présentent comme des pères « la morale »; notre société médicale « touche le fond » mais je suis sûr que l’on va continuer à creuser.
      L’indignité est aujourd’hui au pouvoir.

      Là où vous avez raison, c’est que JOYEUX est sans doute « l’idiot utile ».

      • Je ne pense pas qu’il y ait une « police de la pensée », il y a juste un système qui met en oeuvre la répression contre ceux qui refusent de vacciner (eux-mêmes ou leurs enfants), il y a un système de surveillance (DMP, carnet de vaccination électronique) et surtout … il y a des curés, comme Michel Cymes, des personnages qui font les gros yeux à ceux qui osent poser des questions parfaitement légitimes, qui sont dotés d’un instinct de survie (et d’un bon sens) les empêchant de faire aveuglément confiance à des gens qui se sont continuellement moqués d’eux et qui sont indéboulonnables.

        La question vaccinale est gérée par une propagande qui se moque de la science. Ce qui compte, c’est FAIRE LA MORALE aux gens et s’ils refusent de se soumettre aux décisions des experts, alors on les met en cage, on les flique, on les sermone, on les menace et on les sanctionne.

        Le monde médical est devenu un monde de répression…

      • Vous avez vu les réactions de cymes et de toute la twitto sphère médicale ? Ils enragent. Rien que pour ça Joyeux est utile

        • Oui cette violence interroge.
          En y réfléchissant, l’on retrouve cette violence chez les personnes dont les croyances, la religion est mise en question. Jamais chez un vrai scientifique pour qui le doute mais aussi la confrontation avec des idées qui ne sont pas les siennes n’entraîne pas cette violence.
          J’y vois donc des réactions de « religieux » et non de scientifiques!

        • Vous pensez vraiment que ces réactions sont spontanées ?

          Ces types qui incarnent la propagande de manière caricaturale durant toute l’année, auraient cette fois-ci une réaction non calculée et non-adaptée à une certaine stratégie sous prétexte qu’elle concerne le médiatique Joyeux ?

          Je n’ai vu absolument aucune inflexion de la propagande dans les temps récents, ces réactions, de même que la non-radiation de Joyeux sont parfaitement calculée… du coup, nous voilà reparti pour une nouvelle session de médiatisation de l’aluminium comme le seul problème des vaccins.

          Ça commence ici : https://www.santenatureinnovation.com/michel-cymes-contre-le-pr-henri-joyeux/

          • Oui, je pense en effet qu’il n’y a aucune stratégie derrière ces réactions.
            Ils expriment simplement leurs croyances et leur « religion ».
            Pas de réflexion, pas d’esprit critique, peu de lectures vraisemblablement mais la certitude de détenir la « vérité ».
            Ils ne faut pas chercher plus loin.
            Ce sont des habitués de l’arrogance et de l’expression de la toute puissance médicale.
            Leur réaction est en cela prévisible.

          • Et vous avez raison. On voit que leur haine sort des tripes, les mecs sont de purs enragés.

            Pour l’arrogance je vous rejoins, c’est en regardant les vidéos des  »youtubeurs santé qui savent tout mieux que tout le monde » (qui pour certains sont médecins) que je suis quasiment devenu anti vaccinaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.