Il y a quelques semaines, je posais la question de savoir si l’obligation vaccinale n’était que le début de la marche en avant vers la dictature médicale.

L’actualité me fournit un nouvel élément qui va dans ce sens :

La mise sur le marché du premier médicament connecté.

 

Un certain nombre de professionnels vont se réjouir de cette innovation.

Comme le signale l’article des Échos, le but annoncé est que l’observance d’un traitement permette de faire de substantielles économies.

Ce sont des fonds de capital risque, des assureurs qui sont les plus enthousiastes dans cette nouveauté. L’industrie pharmaceutique est elle aussi partie prenante avec  NOVARTIS un des géants du secteur.

C’est donc l’argent qui motive.

La santé ne semble que tout au plus, un prétexte. Ce n’est sûrement pas un hasard si cette « innovation » est présentée dans un journal économique et non dans une publication médicale.

 

Ce qui n’apparaît pas dans cet article c’est que peu de médicaments sont absolument indispensables pour la santé. Je veux dire pas là que nombre de médicaments prescrits le sont plus par la pression du lobby pharmaceutique et la volonté de toute puissance de beaucoup de médecins que parce qu’ils sont justifiés par la balance bénéfice/risque de ceux-ci. Pour être encore plus simple, nombre de médicaments présentés comme indispensables par les prescripteurs, ne le sont pas.

Chacun sait que les médecins ne sont pas tous d’accord sur les thérapeutiques à suivre.

Qui déterminera alors quel médicament  est indispensable? Les autorités comme dans l’obligation vaccinale? Après ce premier médicament, quel sera le suivant et les autres qui suivront?

 

Les patients ne seront alors plus libres de prendre ou pas le médicament prescrit, quand la prise de celui-ci sera surveillé. Quelles seront les sanctions pour ceux qui ne se conformeront pas à l’injonction médicale?

 

Par ailleurs avec ces nouveaux médicaments connectés, les médecins ne seront plus uniquement des prescripteurs, mais aussi des « contrôleurs » de la bonne observance des traitements prescrits.

N’est-ce pas un pas supplémentaire vers la perte de liberté de disposer de son corps?

Ce sera, à n’en pas douter, plus de contraintes et donc un pas de plus vers « la police médicale ».

 

 

 

8 commentaires

  1. Coucou,

    Merci pour les commentaires,

    A toutes, tous,

    Arrivez vous a faire les liens, afin de comprendre

    Un neurologue nous parle de l’abrutissement chimique de la société

    Le Dr. Russel Blaylock est un neurochirurgien américain reconnu, une référence dans le domaine de l’alimentation, des maladies neurodégénératives et de la toxicité de l’alimentation

    https://www.youtube.com/watch?v=K6OYrkyYiDY

    Ce n’est pas un fantasme, c’est une projection tout à fait réaliste. Selon une étude, près de 50% (47%) des emplois aux Etats-Unis sont menacés par la robotisation. En France, on parle de 42% et de 3 millions d’emplois détruits dans les 10 ans qui viennent.

    Bill Gates. L’homme le plus riche du monde a mis en garde contre le risque d’une épidémie qui pourrait être liée au bioterrorisme et tuer des millions de personnes.

    Suite à une action en justice, l’ONG ETC Group a réussi à obtenir 1200 documents qui montrent, notamment, que l’armée étasunienne finance fortement des recherches sur le forçage génétique et que la Fondation Bill et Melinda Gates finance les lobbys dans différentes agences internationales pour faciliter l’usage de cette technique hautement controversée.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Georgia_Guidestones

    Bien à vous,

    PS. Vaccins. Aluminium ou pas, c’est de la folie que de vouloir soumettre 11 vaccins a des tout petits.

  2. Bonjour,

    Voudriez vous lire ceci, merci.

    Aluminium et Autisme : la découverte du Pr Christopher Exley

    Tous ceux qui me connaissent savent que je travaille sur l’aluminium depuis plus de 30 ans.
    Donc quand je me fais une opinion sur l’aluminium et la santé humaine c’est fondé sur des dizaines d’années de recherche.

    Jusqu’à cette recherche que je viens de faire je ne croyais pas à un lien entre l’aluminium et l’autisme parce qu’il n’y avait pas assez de preuves scientifiques mais maintenant je crois à 100% que l’aluminium a un rôle dans l’autisme parce que les résultats de cette recherche est si définitive. C’est clair et il est temps que nous en prenions acte donc je suis prudent et je ne mets ma tête sur le guillotine quand c’est vraiment nécessaire et c’est maintenant.

    https://www.prevention-sante.eu/actus/aluminium-autisme-decouverte-pr-christopher-exley#comment-6024

    Bien à vous,

    • Je viens de lire l’article.

      Il est clair que celui-ci interpelle.
      Il faut maintenant attendre la sortie de l’étude scientifique pour qu’un certain nombre d’éléments soient analysés.

      Je pense que dans notre société, nous sommes soumis à de très nombreux polluants sans même le savoir.
      Qui plus est il y a peu d’études sur le sujet.
      Pour différentes raisons dont le manque de moyen mais aussi la volonté de le faire.

      Une fois que quelque chose est observé, la plus grande difficulté est de passer de la corrélation à la causalité.
      La preuve, dans cet article le Pr EXLEY écrit :
      « Il y a tellement de façons différentes d’être exposés à l’aluminium. C’est inévitable à l’heure actuelle. »
      Il n’empêche que ce qu’il a mis en évidence est inquiétant.

      Cette étude est une avancée dans la connaissance.
      Mais il faut plus que cela pour faire bouger les choses surtout quand une décision « de précaution » entraînera un surcoût pour ceux qui fabriquent et qui le font qui plus est depuis de très nombreuses années sans que rien ne vienne les « freiner ».
      N’oublions pas les dizaines d’années qu’il a fallu pour convaincre de la nocivité du tabac.

      • Je peux comprendre qu’il faille passer de corrélation à causalité. Maintenant c’est toujours aux détracteurs de prouver. Ainsi 1 personne voulant éviter les vaccins doit PROUVER qu’ils sont toxiques, mais le labo qui vend les vaccins n’a pas besoin de PROUVER qu’ils protègent des maladies.

        Les seuls ‘preuves’ que l’on nous ressasse jusqu’à plus soif c’est un graphique de l’incidence des maladies et de la date des vaccins.Ce que l’on peut placer dans corrélation (et encore) on pourrait sur le même graphique mettre l’apparition de la tv ou la découverte du frigo ou la fin d’une guerre mondiale et nous aurions la même corrélation.

        Ainsi par quel tour de magie pour les vaccins cette corrélation devient une causalité ?

        Sur le point de l’exposition. Bien entendu nous sommes exposés à l’alu de nombreuses manière, mais ne peut-on penser que sachant qu’il est dangereux, on le retire des vaccins _obligatoire_ car on sait que les bébés vont le recevoir. Peut probable que l’on mette de la cosmétique ou qu’ils mangent des papillotes fait avec de l’alu.

        Qu’ils laissent l’alu dans les vaccins si le bénéfice des copains est plus important que la santé de la populace (si nos ministres peuvent dormir en tuant des bébés c’est leur visage dans leur miroir) mais qu’ils n’obligent pas ceux qui n’ont rien demandé à le subir.

  3. Merci,

    Monde tout connecté = régression = dépendance totale.

    La sécurité et la paix pour certains, pistage, surveillance pour d’autres.

    Bien à vous,

    • Bien entendu il doit y avoir pléthore de publication qui montre l’innocuité de cette ‘connexion’, comme pour tout le reste….

      L’avantage de cette médecine du 21 ème siècle c’est qu’elle considère que tout est inoffensif sauf à prouver que c’est dangereux. Et attention, pas de ces sortes de preuves complotistes que sont la corrélation, une vraie preuve scientifique irréfutable qu’il est impossible d’attribuer à du multi-factoriel.

      Comment faire perdre des siècles de gain de confiance en quelques années. Bientôt il faudra obliger les gens à acheter des médicaments pour soutenir nos géants nationaux qui tuent des gens pour conforter leur cours de bourse.

      On se demande comment dans des pays des gens en arrivent à sortir les guillotines. Lorsque la justice n’est plus juste et penche du coté des puissants, il ne reste que le raccourcissement pour remettre les gens à leur bonne hauteur.

  4. lire absolument : Le manifeste des chimpanzés du future – Contre le transhumanisme – de – Pièces et main d’oeuvre.

    le site de cette association grenobloise : http://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?page=plan

  5. C’est l’occasion, une fois de plus, de faire référence à la BD « SOS bonheur » que je vous remercie de m’avoir fait découvrir.
    On y vient, doucement mais on y vient vers cette police médicale…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *