Bonjour

Plus de 6 mois sans écrire le moindre billet.

La raison ?

Un blocage de mon site qui avait atteint la capacité maximale de la base de donnée. Pour régler ce problème, il fallait que je « mette les mains dans le moteur ».

main-de-mcanicien-avec-le-moteur-de-voiture-de-fixation-de-cl-50370023C’est à dire aller dans les « entrailles » informatiques de ce blog au niveau de l’hébergeur. J’ai donc, comme à mon habitude quand quelque chose m’ennuie à devoir faire, procrastiné. Et le temps a passé.

Sans raison particulière, je me suis hier « attaqué » au problème et j’ai réussi à le résoudre, non sans avoir fait appel à l’aide de mon hébergeur. Je l’en remercie encore.

Cette histoire « technique » est intéressante car j’en retire une leçon : aujourd’hui grâce à internet, et pour peu que l’on se donne la peine, on peut arriver à résoudre seul beaucoup de problèmes.

JGcmhiHHRdxK92BBrPAmvgxrjkw

Quand j’écris seul, cela signifie que l’on ne confie pas la résolution de son problème à un autre. Que l’on ne se contente pas de déléguer à un autre ses propres problèmes.

Résoudre un problème seul, ne veut pas dire que l’on ne peut pas se faire aider. Bien au contraire. En évoquant cette problématique, je pense au poème de Pablo Néruda : « Il meurt lentement ».

Dans ce cas précis, sans aide, je n’y serais pas parvenu. Mais il y a un monde entre faire les choses soit même mais avec de l’aide et attendre que les choses se règlent grâce aux autres.

Cela m’amène à ce blog.

Ne rien écrire pendant 6 mois m’a permis de réfléchir.

Pendant 3 ans et une centaine de billets, j’ai exprimé mon raz-le-bol vis à vis de l’exercice de la médecine aujourd’hui en France.

haddock-coup-de-gueule-305x293J’ai râlé après les autorités et leaders d’opinion, plus occupés à leur carrière et à soutenir l’industrie pharmaceutique, qu’à véritablement se mettre à la place des malades et des patients et peser la balance bénéfice/risques des soins et thérapeutiques.

J’ai le sentiment, qu’à part valoriser mon ego, ces billets n’ont pas servi à grand chose. Rien n’a vraiment changé. L’industrie pharmaceutique prospère, les leaders d’opinions « pavoisent » dans les médias, les autorités n’écoutent que leurs conseillers et les patients et les malades ne sont pas mieux soignés, ne sont pas plus écoutés.

Cette période de « silence » m’a permis d’arriver à ce constat : à quoi bon ?

Il est clair que je ne changerai pas le monde. J’en avais donc la prétention ? Mon ego sans doute, mais moi non.

D’un autre coté,  la fable de l’enfant à l’étoile de mer et la légende du colibri, me parle. De plus je crois à l’échange, aux rencontres, à la possibilité de changer. Comme disait Mark Twain : « Il ne savait pas que c’était impossible, c’est pour cela qu’ il l’a fait ».

Je vais donc continuer ce blog.

changer-de-vie

Mais sans doute, moins dans le « coup de gueule » qui je crois ne sert à rien, à part faire plaisir à celui qui le pousse. C’est bien de se faire plaisir, mais n’y-a-il pas d’autres moyens ? Par ailleurs, j’aime écrire et partager. N’est-ce pas alors une bonne raison pour continuer ?

Je vais donc essayer d’être « moins négatif » et plus « colibri ».

J’ai cet outil, ce blog, que j’ai créé. Autant continuer à l’utiliser pour me faire plaisir et peut être aussi « faire ma part ».

Enfin je crois qu’il est important que chacun prenne sa vie en main.

661127868

Personnellement, je progresse par mes lectures et mes échanges. Je progresse car je bénéficie ainsi de l’expérience que d’autres ont bien voulu partager.

Pour finir, Je crois profondément à la citation de La Boétie : « Soyez résolu de ne plus servir, et vous serez libre ».

boc3a9tie

En prenant sa vie en main, en décidant pour soi, nous avons beaucoup à gagner. Ce n’est jamais facile, et nous ne sommes pas tous à égalité dans la possibilité « d’être libre ». Malgré tout je crois sincèrement que c’est une démarche personnelle gagnante; qu’il vaut mieux faire quitte à prendre le risque ne pas y arriver et  échouer, que de ne rien faire et se retrouver au final avec des regrets.

Car la vie est courte, n’en doutons pas.

vie-700x336

 

 

 

5 commentaires

  1. martine bronner

    trop bien

  2. Merci à @Dpara et @ASK pour leurs encouragements

  3. Bien content de te lire à nouveau et au plaisir de lire la suite.

  4. Même si les coups de gueules ne donnent pas l’impression de faire avancer les choses, taire ce qui ne va pas ne peut être que préjudiciable. Je me permettrai de citer Brecht : « Ceux qui luttent ne sont pas sûrs de gagner, mais ceux qui ne luttent pas ont déjà perdu. »
    Ce blog m’a beaucoup apporté car il m’a permis de découvrir que d’autres personnes se battent aussi pour la vérité.
    Très heureux de votre retour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *