« Pour que plus de gens se vaccinent »

C’est la raison qu’a avancé Marisol Touraine pour annoncer la mesure phare : dorénavant les pharmaciens pourront vacciner.

Cela a au moins le mérite d’être clair.

Les médecins ne vaccinent donc pas suffisamment.

En effet, Mme la Ministre s’offusque de la couverture vaccinale trop basse en France .

Il faut donc favoriser la vaccination et pour cela permettre à d’autres que les médecins de vacciner .

Mais pratiquer une injection , n’est-ce pas un acte médical ?

N’y-a-t-il pas des précaution à prendre ?

Des contre-indications à vérifier ?

Je m’égare sûrement.

Je fais sans doute du corporatisme.

La vaccination est donc unique .

Tous les vaccins sont utiles .

Tout le monde doit se faire vacciner et avec tous les vaccins.

Voilà en substance le message de notre ministre.

Mais si la couverture vaccinale n’est pas celle qu’elle devrait être ; n’est-ce pas parce qu’il y a un doute avec les vaccins ?

Si certains médecins ne recommandent pas certaines vaccinations, n’est-ce pas parce qu’ils ont de part leur profession des connaissances, des compétences qui leur fait douter de l’intérêt de certains vaccins ?

Si les français sont réticents à se faire vacciner, n’est-ce pas parce qu’ils ont un doute sur l’innocuité de certains vaccins et aussi sur leurs intérêts.

N’y-a-t-il pas certains scandales en lien avec certains vaccins ?

N’y-a-t-il pas le souvenir d’une campagne de vaccination contre la grippe H1N1 qui avait montré une promotion scandaleuse, une organisation indigne et tout cela pour un gâchis énorme .

Cette campagne n’a-t-elle pas montré à quel point les experts « vaccinologues » étaient incompétents et pourtant toujours à la manœuvre.

INFOVAC , l’organisme en charge de « l’information » sur les vaccins n’est-elle pas aux mains de professionnels aux conflits d’intérêts multiples avec les fabricants de vaccins ?

Au total, la politique des vaccins en France n’est-elle pas d’une opacité totale où le moindre questionnement est balayé d’un revers de main quand il n’est pas l’occasion d’invectives contre ceux qui osent poser des questions pourtant pertinentes.

Donc pour Marisol Touraine , aucun questionnement, juste une injonction : plus de français doivent se faire vacciner .

4 commentaires

  1. En matière de transparence sur les vaccins, savez vous que la seule étude scientifiquement valable sur les vaccins( comparaison d’une population témoin non vacciné ou contre placebo: le minimum pour des statistiques médicales) a été mené par l’OMS en Inde et a abouti au constat que le BCG n’a jamais protègé de la tuberculose pulmonaire, seule l’administration française rend encore ce vaccin obligatoire (Ile de France, pompiers, infirmieres, malgré ces invectives de l’OMS.
    Si les labos était capable de faire un vaccin en 6 mois contre un nouveau virus comme cela a été prétendu pour le H1N1 , pourquoi cela ne fonctionne pas sur les vrais maladies ( Sida : déjà 34 ans pourtant le brevet âprement défendu n’a pas abouti; paludisme : 2 siècles, Ebola : 15 ans, Chikunguya: 14 ans, etc) ???
    Et si c’était une vaste fumisterie depuis le début?

  2. Par curiosité, cela m’a donné envie d’en savoir plus sur INFOVAC. Je me permet de mettre un lien très instructif concernant les conflits d’intérêts de cette institution : http://docteurdu16.blogspot.fr/2012/05/infovac-organe-de-reference-de-la.html
    A titre personnel (et je pense que ça reflète l’état d’esprit de beaucoup de personnes), trop de vaccins tue les vaccins. A trop vouloir vacciner pour tout et n’importe quoi, on finit par détourner les gens d’une action qui devrait être réservée qu’à certaines maladies très grave (ou mortelle) et qui concernent un nombre important de la population, et par là donc un nombre très réduit de cas…
    Et puis tout le monde a encore en tête le fiasco de la grippe H1N1qui à contribué à décrédibiliser encore plus la vaccination. Si je peux me permettre, comme foutage de tronche, on a rarement fait mieux !
    Tous les ans, je reçois un bon pour la vaccination contre la grippe hivernale, bon que je met consciencieusement à la poubelle, suite à la lecture de plusieurs articles (notamment sur le blog du Dr Dupagne ) sur le manque d’efficacité de ce produit (entre 20 et 60% selon les sources !).
    De tout façon, chaque fois que j’entends parler un ministre de la santé, j’ai l’impresion d’écouter un porte-parole de l’industrie pharmaceutique…

    • Vous avez raison.
      Les autorités ont l’air de croire que la confiance cela se décrète.
      Or chacun sait que cela se gagne.
      Je lisais les propos de la ministre qui parlait de transparence .
      De la même façon il ne suffit pas de dire que l’on est transparent, il faut le prouver . Or dans ce domaine, c’est tout le contraire qui se passe . L’opacité est organisée tout en affirmant la transparence.

      Je suis assez d’accord sur le fait que les français sont de moins en moins naïf sur le sujet des vaccins .
      Les chiffres de couverture vaccinale plongent .
      Ce qui est hallucinant c’est que devant ce constat les autorités prennent les mesures qui incitent à être de plus en plus méfiant. Cette dernière mesure me semble emblématique.

      Enfin, comme j’ai pu l’écrire , les conflits d’intérêt en médecine sont un cancer .
      Dans le cadre de la « vaccinologie » cela atteint des sommets.

      Des blogueurs comme Dominique Dupagne, Jean Claude Granger ( Docteurdu16) ou moi même n’avons rien à vendre .
      Nos paroles sont donc de très loin les plus indépendantes.
      Aujourd’hui c’est chez les blogueurs que l’on a l’information indépendante.
      Ainsi sur les vaccins , les textes de CMT publiés sur le blog du Docteurdu16 sont remarquables

Répondre à GORIUS Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.