Il y a quelques semaines , je me suis rendu sur le site de l’Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé car je voulais voir le calendrier de vaccination 2014 et les vaccins obligatoires.

Sylvain Fevre a fait, par ailleurs, un billet détaillé sur les obligations vaccinales.

Quelle n’a pas été ma surprise de constater qu’il n’y est fait aucune mention sur le calendrier vaccinal 2014 ,des vaccins qui sont obligatoires et ceux qui ne le sont pas .

Il m’a fallu faire quelques recherches sur Google pour enfin trouver l’information des vaccins qui en France sont obligatoires.

Le manque de mention des obligations sur le calendrier  mets donc tous les vaccins au même niveau .

On peut penser que celui qui n’est pas très informé les croira donc tous obligatoires.

Pourtant quoi de commun entre une maladie comme la poliomyélite ou le tétanos , maladies mortelles et sans traitement et l’infection à HPV  ?

Leurs vaccins sont pourtant classés de la même façon, au même niveau.

L’actualité récente a répercuté l’avis du Haut Conseil de la Santé Publique vis à vis des vaccins .

Cette « haute autorité » souhaite une suppression de la notion de vaccins obligatoire car ces derniers « font de l’ombre » aux autres vaccins .

Mais si la mention de l’obligation a disparu des formulaires d’information ( comme je viens de le signaler) elle est encore dans les textes ( cf le billet de Sylvain Fevre) .

Il faudrait donc mettre les textes en conformités avec les pratiques !

N’est pas une inversion de ce qui devrait se faire ?

Ce conseil s’indigne du manque de couverture vaccinale dans notre pays .

Pour lui tous les vaccins sont utiles et à faire .

Ses solution : enlever aux médecins la responsabilité de la vaccination pour la confier à des infirmières ou des professions moins formées dans le domaine.

La raison est que certains médecins ne participent pas à la grande promotion de tous les vaccins .

C’est donc clairement vouloir écarter les « gêneurs », les « empêcheurs de vacciner massivement ».

Autre mesure préconisée : vacciner les enfants directement dans l’établissement scolaire .

Là aussi la raison est d’éviter que les parents aient leur mot à dire quand à la santé de leurs propres enfants .

Nulle part dans les recommandation de ce conseil  la possibilité d’une quelconque discussion .

Moi je nomme cela totalitarisme ( Ayez la curiosité de lire le document ( téléchargement ici) , le point 3 de la page 5 est particulièrement instructif)

Et vous, qu’en pensez vous?

PS : Tout ce qui me se passe me fait de plus en plus à ce qui est décrit dans la BD «  SOS Bonheur ». C’est soit disant une BD de « science fiction » mais il faut reconnaître que ce qui est décrit devient de plus en plus notre réalité.

Un commentaire

  1. Ma lecture du point 3 de la page 5 de ce fameux avis du HCSP avec ma petite pointe habituelle de dérision :
    « donc les gars, peut-être qu’il faut supprimer l’obligation vaccinale sans pour autant tomber dans le facultatif mais au contraire réussir à imposer tous les vaccins »… Quelle clarté !
    Ensuite, j’observe que l’indiscutable « succès » des vaccinodromes de Roselyne ne semble pas avoir vacciné nos experts 😉
    Enfin, je trouve qu’il manque un point essentiel que j’aurais d’ailleurs mis en number one :
    -supprimer le moindre conflit d’intérêt entre les membres du couple HCSP-CTV et l’industrie du vaccin afin d’acquérir une totale transparence, et rendre les médecins totalement confiants pour vacciner sereinement. On ne peut convaincre qu’en étant soi-même convaincu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.