Je vous avais expliqué dans mon dernier billet que l’information concernant la survenue de diabète chez des patients prenant des médicaments pour faire baisser le cholestérol, était ignorée tant par les médecins que par les patients.

Aux États Unis il n’en est rien . Le géant Pfizer fabricant du Tahor ( Lipitor aux USA) est attaqué par des milliers de femmes qui ont vu un diabète leur être diagnostiqué :

http://www.reuters.com/article/2014/08/08/us-pfizer-lipitor-lawsuits-insight-idUSKBN0G80E520140808

Que se passe-t-il en France ?

Rien , l’information bien qu’elle existe n’est pas « diffusée ».

L’affaire du Vioxx qui a fait 80000 morts aux USA et aucune en France, va-t-elle se répéter ?

3 commentaires

  1. Pascal CHARBONNEL

    Donc les patient(e)s aux Etats Unis ont le droit de porter plainte collectivement contre une escroquerie savamment organisée par l’Industrie.

    C’est mieux qu’en France, certes.

    Est ce qu’il n’existerait pas un pays où les autorités de santé agiraient rapidement quand l’info est disponible pour suspendre ce p… de médicament dont le bénéfice risque est franchement mauvais, sans que les patients aient besoin de porter plainte pour faire cesser ce scandale, et où la commercialisation d’un produit serait faite dans de bonnes conditions d’innocuité ?

    • Merci pour votre commentaire.

      Je peux rajouter à cette information que l’ ANSM est parfaitement au courant de cette problématique et ne VEUT rien faire .
      Quand les autorités affirment qu’il y a un avant Médiator et un après , cela est faux . Les autorités se s’intéressent qu’à la protection de l’industrie pharmaceutique au détriment des patients.

  2. Merci pour cette information que je n’avais pas vu passer.
    Effectivement, une fois de plus la france et ses autorités sanitaire ont de nouveau un train de retard. A moins que l’on nous ressorte que les USA ne sont pas la france et que chez nous ce n’est pas pareil…
    Une autre chose qui m’a interloqué : les rares infos sur les essais (Odyssey) du nouveau hypocholesterolémiant de Sanofi (inhibiteur de PCSK9) ne se trouve pratiquement que… sur les sites boursiers!
    Un signe qui ne trompe pas. Un marché estimé à plus de 40 milliards de dollars, les actionnaires commencent à se frotter les mains et Sanofi veut accélérer la mise sur le marché de ce produit alors que personne n’en connaît l’efficacité….

Répondre à Pascal R Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.