3 exemples tirés de l’actualité récente :

1) L’éducation nutritionnelle de nos enfants est dirigée par l’industrie du sucre :

Le Dr Dominique Dupagne l’a dénoncé dans son article : « Jacques Servier ce petit joueur »

Il a démontré comment cette industrie sucrière faisait pour influencer en sa faveur les enfants dans son article : « Le CEDUS , le sucre et les enfants » . Pour toute réponse, le ministre s’en est offusqué et a nié.

2) L’affaire Avastin/Lucentis où comment l’état fait tout pour défendre le bénéfice de Roche et Novartis :

le Dr Jean-Yves Nau l’explique très bien dans son article : « Lucentis/avastin:quand l’incroyable gabegie prendra-t-elle-fin? » Comme nous le rappelle le Dr Nau cette histoire est le reflet de comportements délictueux

3) La promotion du vaccin contre le rotavirus:

Je l’ai expliqué récemment : la

Ne croyez pas que ces trois exemples ne sont que des exceptions. Ils sont au contraire des démonstrations de la règle. D’ailleurs l’affaire Médiator qui doit bientôt arriver devant la justice montre à quel point les différents responsables ont tout fait pour que le Médiator reste prescrit . Et rappelez vous , les responsables politiques nous avaient dit à l’époque (pas si lointaine) qu’il y aurait un avant et un après Médiator . Ces trois exemples nous montrent qu’il n’en est rien .

Alors, la santé publique défend-elle, les patients, les enfants , les citoyens ? Ou est-elle au service des bénéfices des industriels?

Un commentaire

  1. Vous oubliez le Comité Permanent Amiante. Notre gouvernement français a laissé des industriels de l’amiante à la tête d’un comité qui décidait des règles de santé publique à propos de l’amiante.

    Les différents gouvernements, et la Commission Européenne (non élue) seront le plus souvent possible du côté des industriels et de la croissance économique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *