La polémique autour des statines fait rage.

Je ne vais pas rajouter ma « goutte d’eau » à la polémique mais je voudrais juste vous apporter quelques éléments de réflexion.

Tout d’abord, ne vous a-t-il pas paru curieux que tous ces « gens » qui critiquent le livre du Professeur Even , le font sans avoir lu le livre ? En effet, ce dernier n’est paru que le 21 février ? Critiquer un livre que l’on n’a pas lu n’en dit-il pas plus sur le critique que sur l’auteur?

Par ailleurs, il a beaucoup été question des effets positifs ( ou non ) sur le cœur , sur les risques cardio-vasculaires. Il n’a été question que de savoir si ces médicaments sont utiles pour le cœur . Le débat a porté sur le niveau de preuves , indiscutables pour toutes les autorités cardiologiques et les associations qui en découlent ; où justement discutables pour les détracteurs dont le Pr Even et son fameux livre .

A croire que notre vie, notre organisme se résument à notre cœur. Quid des autres organes et du cerveau en particulier ? Notre humanité n’est-elle pas essentiellement la conséquence de nos capacités intellectuelles? Le cœur est un organe noble , sans nul doute mais ce n’est qu’une pompe . Le cerveau c’est tout autre chose !

Qui dans ce débat a parlé de l’ alerte FDA sur la dégradation du cerveau par les statines ?

D’un coté , ces médicaments ( les statines)  sont prescrits depuis plus de 20 ans et d’un autre coté  l’on apprend que la maladie d’Alzheimer et les démences augmentent de façon inquiétantes depuis cette date. Certains affirment même aujourd’hui, qu’un français sur 10 est touché par une maladie du cerveau et que les cas de démence auront triplé d’ici 2040.

N’est-ce pas curieux que l’on s’occupe tant de notre cœur en utilisant des médicaments toxiques pour notre notre cerveau ? Personne ne dit rien à ce sujet ,  je ne sais pas pour vous mais moi cela m’interpelle.

2 commentaires

  1. Tout ça, ça mérite une reflexion indépendante et qui reprenne les données de la sécu.
    Une pétition
    http://www.opendatasante.com/petition/ est en train de circuler sur la Toile pour libérer les données de santé.
    Mais c’est vrai ce que vous dites: j’ai remarqué qu’un diabète arrive chez mes patients lorsque le cholestérol se normalise. Quelqu’un a remarqué ça aussi?

  2. Bravo… enfin une autre approche, plus GLOBALE; personnellement, j’ai souvent constaté que lorsque le taux de cholestérol d’un patient baisse spontanément, il se prépare une pathologie sérieuse (cancer,etc..).
    A l’inverse,le stress augmente le taux de cholestérol, celui ci s’abaisse dès que la situation stressante s’éloigne..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.