Je vous ai déjà parlé de la problématique des conflits d’intérêts .

La polémique sur les pilules de dernières générations et l’article magnifique du Monde a entrainé des réactions violentes des spécialistes mis en cause. J’ai ainsi tout récemment visionner l’interview du Pr Nizan .

Je dois dire que cette interview montre la cécité et la surdité de ce médecin . Il est aveugle à percevoir ce que les influences de l’industrie pharmaceutique ont de toxique et sourd à tous les discours mais aussi publications qui vont dans ce sens .

Il a une croyance , qui est presque de l’ordre du religieux : il est indépendant de toutes influences venant de l’industrie pharmaceutique. D’ailleurs sa foi dans son indépendance est telle qu’il ne voit ni n’entend ce qui est écrit : à aucun moment il n’a été dit qu’il était corrompu . Or c’est ce qu’il entend et voit dans ce qui est écrit. A aucun moment, personne n’a mis en cause sa probité . Or c’est ce qu’il entend et voit, c’est la raison pour laquelle il parle de diffamation et de plainte judiciaire.

Il est indiqué , dans son cas ( mais aussi dans beaucoup d’autres) que sa proximité avec l’industrie pharmaceutique n’est pas sans effet. Il est d’ailleurs amusant de l’entendre expliquer en fin d’interview que l’industrie pharmaceutique finance les salles dans lesquelles il prend la parole devant de nombreux médecins dans le cadre de la formation post-universitaire.

Il a la naïveté de croire que les laboratoires l’aident financièrement sans obtenir en retour un bénéfice. Où a-t-il vu que les laboratoires pharmaceutiques sont des œuvres caritatives?

De nombreux ouvrages ( qu’il n’a sans doute pas lu, par exemple celui-ci) montrent comment l’industrie pharmaceutique influence les médecins dans un but marketing et non de santé publique et que plus un médecin se croit indépendant, plus il est manipulable et influençable. Dans son cas on atteint des sommets. Il existe par ailleurs de nombreuses publications ( 2 articles récents ICI et ICI pour les anglophones)

Il n’est pas le seul , hélas . C’est même une plaie de notre système de santé .

Ce qui me « déprime » le plus c’est que la majorité de mes confrères ne sont pas conscients de ce problème . Ils sont aveugles et sourds .

Comme il existe « l’église de dépistologie » ( copyright Philippe FOUCRAS du Formindep) en référence aux médecins croyant au bienfait du dépistage en particulier du cancer du sein alors que les études scientifiques indépendantes montrent le contraire, nous sommes ici en présence de ‘l’église de l’indépendancologie » .

Cette église compte de très nombreux membres dans le milieu médical.

Comment soigner ce mal quand ce mal est nié ? Parfois même ce mal , non content d’être nié , est encouragé . Désespérant .

Espérons qu’à force de le dénoncer et de l’expliquer , les choses avanceront .

 

 

5 commentaires

  1. il faut retourner à l école !!! tu soignes des malades ? ou tu t ‘ amuses sur la toile ?

    • @ Vinzo: A se demander ce que certains défendent!…
      Au fait: Tu t’amuses avec tes malades?….Ou tu te soignes sur la toile?…
      Ton médecin traitant peut t’aider…hésite pas.

  2. Enfin un article intelligent et fourni dans la presse grand public! Merci de me l’avoir fait découvrir. Je le twitte!

  3. Je vous entends et vous lis.
    J’essaye, du haut de ma petite expérience, de faire entendre et de faire lire.
    Merci à vous!
    Parfois, je me dis vraiment qu’il faudrait que j’aille à la rencontre de médecins comme vous.

  4. Pingback: Académie de médecine : Les antennes, c’est dans la tête « L'errance d'un electrosensible

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.