Il y a quelques jours un confrère montrait sur son blog la triple incompétence et l’ignorance de l’ ANMS. Aujourd’hui je voudrais vous apporter une possible raison.

J’ai écouté il y peu l’émission de France Culture au sujet de la polémique sur les pilules de 3ème génération .

Était présent pour dialoguer un directeur de l’ANSM ( L’agence nationale de sécurité du médicament)

A la suite du Dr Tourmen gynécologue qui a énoncé la loi sur les déclarations des conflits d’intérêts et déclaré ses liens d’intérêts, ce directeur a dit la chose suivante ( à 3mn38)  :  » je suis indépendant en tant que membre de l’ ANSM et les conflits précédents sont déclarés sur le site  » .

J’ai donc fait une recherche sur la déclaration de cette haute autorité qu’est ce directeur de l’ ANSM. Cette déclaration est de consultation facile , vous la trouverez ici.  On y apprend qu’il a été rémunéré ces dernières années par pas moins de 8 laboratoires pharmaceutiques différents. Avec autant de relations commerciales, peut-on être réellement indépendant ?

Que veut dire alors ce directeur quand il affirme qu’il est indépendant en tant que membre de l’ ANSM? Que le fait de faire partie de cette agence , le rend de fait indépendant ? Que du fait de ce nouveau poste il a cessé toute relation commerciale avec l’industrie pharmaceutique? C’est sans doute cette deuxième explication qui est sous entendue car la lecture de sa DPI ( déclaration personnelle d’intérêt)  est édifiante . Il déclare ( comme la loi l’y oblige) de nombreuses relations et rémunérations de l’industrie pharmaceutique tant d’un point de vue personnel que professionnel  . Peut-on considérer pour autant que le fait de devenir un des directeurs de l’ ANSM fait une sorte de « lavage de cerveau » et qu’instantanément il perd son carnet d’adresse, ses relations parfois amicales avec des membres ( sans doute haut placés) de l’industrie pharmaceutique ?

Comment peut-on imaginer qu’un tel directeur soit indépendant dans ses décisions futures ?

La première ligne de sa DPI m’a interpellé. Le Pr Joseph Emmerich a été rémunéré personnellement par la société Bayer pour un médicament mis sur marché récemment le Xarelto mais aussi à de nombreuses reprises ces dernières années par cette même société. Or la société Bayer est la société contre laquelle une patiente vient de porter plainte à cause  d’effets secondaires graves de sa pilule . Comment le Pr Joseph Emmerich peut-il affirmer qu’il est indépendant alors que jusqu’en avril 2012 il était encore rémunéré par cette même société ?

L’affaire du Médiator a montré la toxicité  qu’entraîne les relations entre les laboratoires pharmaceutiques et les autorités sanitaires. Ainsi nos politiques ont affirmé qu’il y aurait un « après Médiator » sous-entendant qu’il serait mis un terme à ces pratiques . Cet exemple montre qu’il n’en est rien . Pourtant l’ ANSM est une nouvelle agence qui d’après ce qui nous a été affirmé est indépendante. Il semble bien que non .

Que conclure ?

1) L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament n’est pas indépendante de l’industrie pharmaceutique

2) Un de ses directeurs affirme le contraire malgré ses nombreux liens avoués.

3) L’ANSM ne cherche pas à être indépendante ( transparente , oui mais ce n’est pas la même chose) car ce directeur recruté récemment présente le profil typique de liens forts avec l’industrie pharmaceutique, liens qui ont conduit aux scandales sanitaires que l’on sait.

PS : J’ai appris récemment qu’un confrère qui avait postulé pour travailler à l’ANSM a été écarté car il présentait le lien d’intérêt d’être « lecteur émérite » de la revue Prescrire ( seule revue Française indépendante)  . Cette anecdote confirme donc le point 3) de ma conclusion.

 

 

 

Un commentaire

  1. Je comprends votre dégoût.
    Le plus important est de se recentrer sur son travail, qui est celui formidable d’aider les gens, et de dénoncer comme vous le faites. On ne va pas continuer pendant des années je le souhaite, avec scandales sur scandales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *