Vous êtes peut être tombé sur l’article suivant :

http://sante.lefigaro.fr/actualite/2012/10/30/19380-vaccin-antigrippal-protege-coeur

Il m’a interpellé. Comment un vaccin censé protéger contre la survenue d’une maladie virale peut avoir une influence sur la survenue de pathologie cardiaque. C’est pour le moins surprenant .

Que nous apprend cet article ? Qu’il s’agit d’une méta-analyse. Les méta-analyses sont des analyses qui regroupent différentes études publiées sur un sujet donné pour en tirer une conclusion. La difficulté pour avoir une conclusion crédible , « qui tienne la route » , c’est de suivre une méthodologie rigoureuse . Or bien souvent celle-ci fait défaut. En particulier pour en faire une , les auteurs font des choix dans les publications qu’ils intègrent dans leur méta-analyse. Ils peuvent ainsi écarter les études qui les embêtent. Ainsi, l’adage qui veut que l’ont peut faire dire ce que l’on veut aux chiffres est ici parfaitement confirmé. Par exemple , dernièrement vous avez sans doute été amenés à lire ceci : http://www.lepoint.fr/insolite/plus-un-pays-mange-de-chocolat-plus-il-a-de-prix-nobel-revele-une-etude.

En fait , il y a une confusion totale entre corrélation et causalité. Ce n’est pas parce qu’il y a un lien entre deux faits que l’un découle de l’autre . Pour donner un exemple parlant , si une étude étudiait le lieu dans lequel les personnes meurent , il noterait sans doute qu’une grande majorité de personnes meurent dans un lit . Il y a donc une corrélation entre la survenue d’un décès et le lieu de celui-ci : dans un lit. En conclurait-on pour autant que le lit est dangereux et est une cause de la mort ? Bien évidemment non, or c’est ce que l’on fait dans beaucoup d’analyses scientifiques.

C’est d’autant plus vrai quand on veut convaincre de faire telle ou telle chose, de prendre tel ou tel médicament, ici de se faire vacciner.

Cet article est un parfait exemple car il se termine par l’incitation à la vaccination anti-grippale .

Et qui trouve-t-on pour nous « encourager » à nous faire vacciner ? De grands Professeurs,  les Pr Flahaut et Lina , les même dont on a peut être oublié les déclarations alarmistes de la période 2009 et de l’épisode de la grippe H1N1 . Si la mémoire est courte, Google est là pour nous remettre en mémoire les déclarations ( liens sous leur nom).

La « publicité » incitative se poursuit sur le web par la reprise de l’article par Yahoo . De plus, maintenant l’effet « possible » décrit dans l’article est ici affirmé . On est donc passé d’une étude qui demande au minimum a être confirmée, à une affirmation d’effet par Yahoo.

Un grand bravo donc aux journalistes dits « santé » . Mais doit-on les appeler « journalistes » où « agents marketing » ? En effet aujourd’hui la course est au sensationnel . Pour s’en convaincre , cette information est largement reprise comme en témoigne l’interrogation Google avec les items « vaccin », « anti-grippal » et « cœur ».

Ce qui me met en colère et cette histoire en est une parmi beaucoup d’autre c’est la médiatisation d’études de ce type .

A coté de cela, y-a-t-il eu médiatisation des études sérieuses qui ont montré le nombre de narcolepsies avec la vaccination de la grippe H1N1 en 2009 comme l’a souligné il y a peu l’ ANSM. les Pr Flahaut et Lina en ont-ils parlé dans un article du Figaro.fr ?

J’ai souvenir que la presse en a parlé mais pas de la même façon, loin de là .

Alors information santé ou publicité?

2 commentaires

  1. Vous savez les médecins « qui n’encouragent pas la vaccination contre la grippe » sont nombreux et ne sont pas nécessairement des lecteurs de la revue prescrire, d’ailleurs j’en fais partie et je n’ai aucun état d’âme vis à vis du médico-marketting. En plus je suis Médecin du Travail et ne côtoie pas de très prés les commerciaux tout laboratoires confondus. Cependant et comme le dit docteur vincent je me vois obligé de participer à des campagnes de vaccination mais je ne vaccine que certaines personnes à risque, je ne fais pas de rappel et je ne fais pas n’importe quoi, c’est tout.
    Maintenant ils peuvent raconter ce qu’ils veulent, cela ne changera pas ma façon de faire !

  2. Tous les arguments sont utilisés pour faire marcher le commerce. Alors vaccinons ceux qui en on besoin uniquement.

Répondre à DOCDUTRAVAIL Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.